Je gagne plus depuis que je gagne moins !

stock-photo-8809844-enigmaEn réalisant une vidéo sur les statistiques de trading que l’on peut extraire d’un logiciel MT4 (disponible ici sur youtube ou dailymotion), je me suis aperçu que les statistiques de mon compte -de démonstration- montraient quelque chose  de bizarre.

2015-06-10_1456

Cet extrait laisse en effet apparaitre qu'en mai 2015, j’ai perdu en moyenne 2 trades sur trois, mais qu'a la fin du mois, j’ai quand meme augmenté mon capital de 5 %.

Pourtant quand j’avais débuté le forex je me souviens que la situation était exactement l’inverse : je gagnais beaucoup plus souvent, à peu près 7 fois sur 10. Par contre, je finissais toujours par perdre de l’argent, mois après mois.

puzzle-pieces-460060-mComment expliquer ce paradoxe, qui veut que perdre plus souvent me permette d’améliorer mon résultat final ?

C’est en regardant le gain moyen que j’ai fini par comprendre: en effet et pour le mois de mai, les statistiques me montrent que chaque opération gagnée m’a en moyenne rapporté 893 USD, alors qu’un trade perdu me coute- en moyenne aussi- 395 USD, soit  deux fois moins.

Alors qu’au début, c’était l’inverse ; je gagnais plus souvent, mais mon gain moyen était inférieur à ma perte moyenne.

puzzle-pieces-2-940459-sComment avais-je réussi à inverser cette statistique ?

En modifiant ma gestion des stops. Et par une meilleure maîtrise de mes émotions.

Quand j’ai démarré le forex, j’avais très peur de perdre un trade ; j’essayais donc de minimiser mes risques, et pour limiter le nombre de mes opérations perdantes je passais mes ordres stop à zéro très vite, dès que j’étais à +10 ou +15 pips.
Le lecteur aura deviné la suite : très –trop- souvent, le trade revenait taper mon stop et était fermé, sans pertes, mais sans bénéfice non plus.

stock-photo-35438354-find-answersPuis un jour j’ai compris quelque chose : le rôle d’un trader n’est pas de minimiser ses risques, mais de les gérer. Sans risques, pas de pertes, mais pas de profits non plus.

 

Alors j’ai accepté de prendre un peu plus de risques et de laisser les trades avancer plus avant de passer mes stops à zéro. J’attends maintenant d’être entre +30 et +50 pips (je trade sur H4).

stock-photo-44633990-road-to-successRésultat je perds plus souvent, car certains trades se retournent contre moi alors qu’ils auraient été fermés à zéro si j’avais bougé mon stop plus tôt. Mais d’autres, qui auraient été stoppés, repartent dans la bonne direction et je passe donc plus souvent des trades de plusieurs centaines de pips. Et ce sont ces trades qui me permettent d’être dans le vert à la fin du mois.

Tout cela simplement parce que j’avais commencé à gérer les risques au lieu de les minimiser. Bien sûr, je suis toujours très rigoureux sur ma gestion de stop ; je les fais évoluer avec mon trade, en fonction du franchissement –ou non- des résistances ou des supports successifs. Mais aujourd’hui je donne beaucoup plus d’espace aux trades pour respirer, et c’est ce qui leur permet d’exprimer tout leur potentiel.

question-mark-1409010-m

Et vous, quel genre de trader êtes-vous ? Du genre à limiter les risques, ou du genre à les gérer ?

image_pdfimage_print
Ce contenu a été publié dans methodes de trading, risque et gestion du risque, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *