30 Avril 2015. L’analyse du jour : USDCAD

Youtube                                                                                                                             Dailymotion

USDCAD a beaucoup baissé depuis qu’il a cassé un support de range à 1,235. il y a deux semaines. La paire a baissé de près de 300 pips et a posté hier une sorte d’étoile du matin, rejetant ( ?) un support de fib à 1,1975.

Comme nous sommes le dernier jour du mois, il est possible que certains opérateurs veuillent prendre leurs bénéfices : je m’attends à une consolidation haussière. J’explique dans les commentaires pourquoi je n’envisage pourtant pas de la prendre.

Je fermerai ma position vendeur sur un signal d’achat au-dessus de 1,2, mais n’ouvrirai pas de position acheteur. Je chercherai à vendre de nouveau en cas de signal vers 1,21 ou sur une cassure baissière confirmée de 1,1975.

H4 explique pourquoi je n’envisage pas de rentrer acheteur pour le moment. Il y a une conjonction de résistances entre 1,21 et 1,2125 (ligne 50 de fib, niveau psychologique, ADR, MAS40). Cela doit donc logiquement être mon niveau de profit, et il est trop proche du support (100 pips) pour pouvoir sur H4 avoir un rapport risque/bénéfice intéressant.

Recevez gratuitement et une fois par semaine mon analyse technique de l’ensemble du forex (une vingtaine de paires) en vous inscrivant à ma liste de diffusion.




Quand les indicateurs font fausse route.

Les indicateurs ! Combien de fois êtes-vous rentré dans une position qui s’est avérée perdante pour leur avoir fait trop aveuglement confiance ?

Les indicateurs et la manière de les utiliser ont fait l’objet de nombreuses controverses. Certains traders les utilisent régulièrement et arrivent à obtenir des résultats tout à fait honorables. Mais ils sont une minorité dans la tribu déjà ultra minoritaire des traders performants.

Cet article s’adresse donc à tous ceux qui n’arrivent pas à gagner régulièrement de l’argent, et qui s’interrogent sur l’intérêt d’ajouter des indicateurs à leur système de trading. Les indicateurs peuvent apporter un complément utile à une méthode de trading à condition d’éviter quelques pièges.

1er piège : évitez les indicateurs miracles !

6855375-miraculous-recovery-from-illnessSi vous êtes novice sur le forex, ceci vous concerne tout particulièrement. Le forex est un monde de requins, et la seule manière d’y gagner de l’argent est de prendre celui des autres.

Croyez-moi, beaucoup de gens vont essayer de prendre votre argent. En particulier tous ceux qui essayent de vous vendre le système parfait qui permet de devenir riche rien qu’en le branchant et en le laissant fonctionner. Beaucoup de ces systèmes sont basés sur des indicateurs extraordinaires qui fonctionnent automatiquement. Si vous croisez la route d’une de ces personnes, fuyez.

Ce ne sont pas des as du trading, mais plutôt des mauvais génies du marketing. Ils vont vous présenter un beau document avec quelques jolies photos et des termes techniques pour vous convaincre qu’ils possèdent un système infaillible, le même que celui que les banques usent, et qu’il vous suffit de le brancher pour voir les profits atterrir sur votre compte. En général, vous aurez aussi le témoignage de toute une foule d’inconnus qui proclament leur joie d’avoir acheté ce système. Ultime bonne nouvelle, on vous le propose à un prix promotionnel, mais seulement pour une période de quelques jours alors dépêchez-vous de l’acheter !

La somme que vous devrez débourser pour ce système varie de quelques dizaines à quelques milliers de dollars. Quand vous serez confrontés à cette situation, posez-vous deux questions :
1-Pourquoi n’utilise-il pas ce système pour devenir lui-même riche sans rien faire, au lieu de se fatiguer à le vendre ?
2-Si un tel système existait, croyez-vous que les banques continueraient à embaucher des traders payés plusieurs millions de dollars par an ? En général elles ne sont pas connues pour jeter l’argent par les fenêtres.

Vous pouvez donc affirmer sans trop de risque de vous tromper que ce système ne marche pas, et que le seul qui va gagner de l’argent avec est la personne qui vous le vend ! Certains se spécialisent même dans ce type de business, et je me souviens d’une personne qui en l’espace de 8 ans a commercialisé pas moins de quatre ( !) différents systèmes miracles pour gagner sur le forex.

2e piège : ils peuvent rendre votre charte illisible.

stock-photo-9615573-stock-marketTout le monde sait que le forex est difficile, donc cela doit être aussi compliqué. De plus, les traders débutants croient souvent que la meilleure manière de gagner est de filtrer les entrées à l’excès pour ne prendre presque que des trades gagnants. Et il n’y a rien de plus facile que de rajouter un indicateur pour mieux filtrer ses entrées.

Mais comme rajouter un nouvel indicateur ne permettra jamais de mieux filtrer ses entrées –vous pouvez ici me croire sur parole, mais j’explique aussi pourquoi dans le premier module destiné aux adhérents sur mon blog-, la tendance naturelle va être de rajouter un encore un autre indicateur pour filtrer encore mieux les entrées. Puis un autre. Et encore un. Entre les lignes, les retracements, les oscillateurs et autres vagues, votre charte risque fort de ressembler assez vite à ceci et de devenir complètement illisible:

EU_C

Évitez de compliquer à l’excès votre système de trading. Au contraire, simplifiez-le autant que possible pour ne garder qu’un système clair et facile à interpréter. Pour vous donner une idée, voici exactement la même charte, avec le système de trading que j’utilise.

EU_S

3e piège : Les indicateurs donnent les signaux avec retard.

phphkUoOEComment fonctionne un indicateur ? Il va rassembler des données tirée de votre graphe via une formule plus ou moins compliquée, et vous le restituer sous forme d’une représentation graphique. Par définition, il sera toujours en retard par rapport à la donnée la plus précise et immédiate, à savoir le prix lui-même.

Certains indicateurs (et même certains systèmes miracles vendus plusieurs milliers de dollars !) se contentent de comparer le même indicateur sur différents horizons temporels, par exemple la MAS100 avec la MAS200. Ils génèrent un signal lorsqu’elles se croisent. Le problème est que vous risquez fort d’avoir le signal alors que le mouvement est dans sa phase finale, ou même en train de se retourner.

La vérité est beaucoup plus simple : toute les tendances, sans aucune exception, commencent par un premier chandelier. Sur le graphe des minutes. Bien sur, à moins d’être un voyant extralucide ou un scalpeur d’exception, il est quasiment impossible de repérer tous les mouvements dès leur début. Mais le prix restera toujours le plus rapide et le meilleur des indicateurs pour chercher des signaux. Un indicateur, à moins d’être très finement ajusté, ne vous permet pas de faire un tel compromis. Il sera en général trop long à signaler un mouvement en cours, et même parfois peut vous donner des tas de faux signaux.

Il vous faut donc faire un compromis entre la vitesse à laquelle vous voulez entrer dans un mouvement, et le temps que vous êtes prêts à perdre pour être sûrs que ce mouvement est durable. C’est le rôle de votre plan de trading.

4e piège : Les indicateurs classiques sont les dinosaures du forex.

13847677-prehistoric-man-operating-laptop-isolated-on-whiteLa plupart des indicateurs que vous trouverez sur votre plateforme de trading ont plusieurs dizaines d’années. Ils existaient déjà avant l’invention de l’ordinateur. À cette époque, la volatilité était beaucoup plus faible, les prix évoluaient peu, et il était beaucoup plus facile de prévoir leur évolution. En l’absence de représentation graphique performante et automatisée, les indicateurs étaient aussi presque la seule manière d’arriver a prévoir quelque chose sur le marché. Or, si le forex a beaucoup changé depuis ce temps-là, la plupart des indicateurs, eux, n’ont pas évolué. Et ils sont devenus beaucoup moins performants.

De nouveaux indicateurs, adaptés aux conditions du marché sont apparus. Ce sont des algorithmes de trading mis au point par les grandes banques et les fonds de trading. Ils sont elaborés par des informaticiens professionnels, et sont constamment actualisés pour conserver leur pertinence. Ces indicateurs coutent une fortune et font partie des secrets que les banques gardent jalousement. Il est peu probable que vous ou moi puissions jamais en voir un.

À l’heure du trading à haute fréquence, le marché du forex se comporte d’une manière trop compliquée pour des indicateurs à la grand-papa, et si vous décidez de leur faire aveuglément confiance, vous serez très souvent amené à prendre des positions perdantes

5e piège : les indicateurs ne fonctionnent que dans un contexte très spécifique.

1330066269_321897501_1-looking-for-admissions-in-best-mba-colleges-connaught-placeLes indicateurs peuvent être adaptés pour un type de marché donné. Pour vendre un tel indicateur, il suffit de sélectionner un moment où le cours se comporte de la bonne manière, et on pourra montrer des résultats saisissants. Mais dès que le marché arrêtera de se conduire dans les conditions optimales pour cet indicateur, celui-ci commencera à divaguer, et vous fera rentrer dans des séries de positions perdantes.

C’est notamment le cas des oscillateurs, qui donnent des signaux de « survente » ou « surachat ». Ces indicateurs fonctionnent bien dans les situations de range, mais ils peuvent aussi vous faire fondre votre capital en moins de deux dès que la paire commence à suivre une tendance. À l’inverse, des indicateurs de tendance, par exemple le croisement de deux SMA que nous avons déjà évoqués, ne fonctionnent plus en situation de range.

En conclusion : les indicateurs ne sont pas une baguette magique qui permet de gagner automatiquement au forex. Utilisés avec discernement, ils peuvent appuyer une stratégie de trading en renforçant les signaux observés sur le prix, qui est le meilleur des indicateurs. Mais une utilisation ou une foi excessive dans la capacité des indicateurs peut entrainer de lourdes pertes.




AUD monstre ses biscoteaux (Analyse technique 29 Avril 2015)

Youtube                                                                                                                            Dailymotion

Le dollar australien a effectué une remarquable démonstration de force hier contre toutes les autres devises.

En particulier sur AUDUSD le graphe jour donne un très fort chandelier haussier qui casse plusieurs résistances, dont une résistance horizontale couplée à un niveau de fib vers 0,79 et une résistance de fib vers 0,796.

La paire évolue un peu en dessous de 0,8, qui est une résistance naturelle, mais je vais chercher à acheter les consolidations baissières au-dessus de 0,79 pour aller chercher le niveau de fib supérieur, soit le 38,2 vers 0,824.




Analyse technique GBPUSD 28 Avril 2015

Sur youtube ou dailymotion. Pourquoi je veux acheter.




EURUSD Analyse technique 24 Avril 2015

Une analyse technique en video  de EURUSD

Je vais acheter les replis au-dessus de 1,07 en direction de 1,084. Dans tous les cas de figure, je ne garderai pas ce trade ouvert pendant le week-end.

Je donne rendez-vous aux abonnés à la liste de diffusion ce week-end pour un tour d’horizon du marché du forex avec l’analyse technique d’une vingtaine de paires. L’abonnement à la liste de diffusion est gratuit.




Analyse technique GBPJPY 23 Avril 2015.

En vidéo, mais pour faire simple je vais acheter les signaux au-dessus de 179 vers 185.
J’explique tout cela ici.



Analyse technique GU 22 Avril 2015.

GU va être une des paires que je vais particulièrement surveiller aujourd’hui. Je vous explique pourquoi dans cette vidéo.

Vous pouvez la regarder  sur youtube ou sur dailymotion.




Deux idées de trade pour le 21 Avril. (UJ et GBPAUD).

Deux idées de trade acheteurs pour la journée qui commence. Ils sont extraits de mon tour d’horizon quotidien du forex et sont présentés dans cette vidéo.



Comment trader dans un range.

Vous savez qu’en principe une paire peut évoluer de trois manières. Elle peut être dans une tendance haussière, dans une tendance baissière, ou dans un range, c’est-à-dire évoluer horizontalement entre un support et une résistance.

Un des principes les plus couramment admis parmi les traders est qu’il faut trader dans le sens de la tendance. Cela veut-il dire qu’on ne doit pas ouvrir de positions quand une paire ne suit pas une tendance bien visible ? Non, bien sur.

Mais on ne trade pas dans un range exactement comme on le fait pendant une tendance. Dans cette petite vidéo, je vous explique comment je m’y prends pour trouver gérer ce type de situation.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, je serais très heureux d’y répondre.




USDCAD : baissier avec des supports partout !

USDCAD a cassé un support de range sur le graphe jour c’est entendu, mais il est maintenant à un support sur toutes les chartes depuis la mensuelle jusqu’à la H4. Comme on attend des nouvelles économiques imporrtantes sur le CAD comme sur l’USD juste avant la session de New-York, ne rentrez surtout pas à ce niveau !

J’explique tout cela dans une vidéo sur ma chaine youtube .